Apprendre à utiliser les huiles essentielles en toute sécurité

Réputées pour leurs puissants actifs, les huiles essentielles permettent de soulager de nombreux maux et elles sont utilisées depuis des siècles pour se soigner. En effet, il s’agit de concentrés de composés aromatiques puissants qui sont obtenus par distillation à la vapeur d’eau. Mais ce n’est que depuis quelques décennies que l’aromathérapie fût reconnue et pleinement utilisée. Cependant, ces extraits de plantes sont à manipuler avec prudence. Donc si vous décidez de vous aventurer dans l’aromathérapie, vous devez apprendre à utiliser les huiles essentielles en toute sécurité.

Les huiles essentielles : les différentes méthodes d’utilisation

Par voie cutanée

D’une manière générale, une huile essentielle doit être diluée dans un corps gras (par exemple une huile végétale) avant d’être appliquée sur la peau en massage. Il faut savoir que beaucoup d’huiles essentielles sont déconseillées par voie cutanée puisqu’elles peuvent être irritantes, photosensibilisantes ou allergisantes.

Par voie orale

Les prescriptions d’huiles essentielles sont présentées sous forme de gélules ou de liquides. Cependant, une grande prudence s’impose et il est recommandé de demander l’avis d’un médecin.

Par diffusion

Si vous souhaitez diffuser une odeur saine et agréable, il est conseillé de choisir un diffuseur passif que vous trouverez en pharmacie et en magasins bios. Pour ce qui est de décontaminer une pièce en cas de risque infectieux, il vaut mieux prendre un diffuseur actif toujours en pharmacie et en magasins bios. Dans les deux cas, il faut mettre 3 gouttes de chacune des huiles essentielles conseillées dans le diffuseur et il faut les changer 1 à 2 fois par jour pour le diffuseur passif ou tous les deux jours pour le diffuseur actif.

Par inhalation

Cette méthode est surtout recommandée en cas de rhume ou d’autre infection ORL et il faut éviter qu’un enfant soit à proximité si vous inhalez des huiles essentielles.

Dans un bain

Que ce soit pour vous relaxer ou pour soulager une infection, vous trouverez des huiles essentielles qui se diluent dans des bases de bain en pharmacie et dans un magasin bio. Elles sont insolubles dans l’eau et cette méthode d’utilisation est plutôt destinée aux adultes. Concernant les dosages, ils varient d’une huile à l’autre, donc renseignez-vous au préalable.

Les précautions à prendre avant d’utiliser les huiles essentielles

Même si les huiles essentielles procurent de nombreux avantages, il est nécessaire de prendre certaines précautions. Parce qu’elles peuvent être allergisantes et irritantes pour la peau, ainsi que les muqueuses. Si vous prévoyez d’utiliser une huile essentielle pour la première fois, il est recommandé d’effectuer un test cutané. Pour cela, appliquez-en une goutte dans le creux de votre coude et vérifier s’il y a une réaction en 24 h.

En cas d’apparition d’une rougeur, il est préférable de renoncer à utiliser cette huile. Sachez également que certaines huiles essentielles sont irritantes pour les voies respiratoires. Donc, il ne faut surtout pas les avaler ni sur du sucre ni dans du miel, et encore moins les faire avaler à vos enfants, car cela risquerait de provoquer des irritations du tube digestif.

Les contre-indications concernant l’utilisation des huiles essentielles

Il faut savoir que les huiles essentielles ne peuvent être utilisées par tout le monde. En effet, leur usage est contre-indiqué pour :

  • les nourrissons de moins de trois mois ;
  • les femmes enceintes de moins de trois mois ;
  • les épileptiques et les asthmatiques, sauf sur l’avis d’un professionnel de santé.

Faites aussi attention à leur usage si vous suivez un traitement, si vous souffrez de maladie (diabète, patrologies cardio-vasculaires, calculs biliaires ou rénaux, etc.) ou si vous souffrez de symptômes inquiétants comme une fièvre supérieure à 38° ou une dégradation brutale de votre état de santé. Il est préférable de contacter votre médecin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.