Sonde capacitive

Les sondes capacitives sont des instruments de mesure d’humidité du sol. Elles mesurent ainsi avec une grande précision l’humidité du sol directement en millimètre d’eau afin d’avoir une donnée facilement interprétable par tous. Nous vous proposons de choisir le transmetteur de niveau qui correspond à votre exploitation. Pour les exploitations agricoles, la mesure du niveau est réalisée par un dispositif d’humidité et une unité thermique (sonde métallique). Pour les exploitations forestières, cette mesure se fait avec un dispositif d’humidité et une unité thermique (sonde métallique) ou en capteur hygrométrique. Caractéristiques techniques :

  • Température du sol (°C) ;
  • Humidité relative de l’air (RH %) ;
  • Salinité relative du sol (SIREQ ou SIRS).

Qu’est ce que qu’une sonde capacitive exactement

Lorsque deux électrodes sont séparées par un matériau isolant et qu’elles sont suffisamment proches, elles constituent un condensateur qui sert à stocker l’énergie. Cette capacité dépend de nombreux facteurs dont la taille et la forme des électrodes, la distance qui les sépare et l’isolant qui les sépare, appelé le diélectrique. C’est ce qu’on appelle une sonde ou tensiomètre.

Pourquoi est-il avantageux d’utiliser ces sondes ?

Le sensor permet de mesurer l’humidité du sol grâce à une onde électromagnétique envoyée dans le sol. Cette onde, à propriété électrique, est conduite par l’eau contenue dans le sol. Ainsi, plus il y a d’eau liquide dans le sol, plus cette onde se propagera rapidement. C’est selon ce principe simple que les sondes capacitives mesurent la quantité d’eau présente dans le sol.

Les capteurs garantissent une haute précision des mesures de l’humidité du sol, un seul détecteur sera suffisant pour la calibration de l’irrigation d’une même culture/parcelle/îlot. En fonction de votre exploitation, de vos types de sol mais surtout de votre système d’irrigation, nous pouvons vous conseiller sur la meilleure option pour votre exploitation. Pour voir le résultat quel que soit le transmetteur de niveau choisi, les données seront accessibles depuis une application ou sur le boîtier. Cet objet sert :

  • À la mesure de l’humidité du sol (en millimètre) ;
  • À la mesure de la température du sol ;
  • À la mesure de la salinité du sol ;
  • À la mesure en profondeur (plus de deux mètres minimum).

Le capteur de pression est un dispositif qui mesure la pression atmosphérique. Il sert à évaluer l’état d’humidité du sol et peut être utilisé pour déterminer le niveau d’eau en milieu naturel ou artificiel.

Il se différencie du thermocouple qui mesure la température du sol, mais ils ont les mêmes fonctions :La température est une caractéristique physique importante de toutes les substances organiques (biologiques) telles que l’eau, le bois, etc. Elle permet de connaître la vitesse avec laquelle cette substance réagit aux changements internes ou externes (températures extrêmes). Cependant, elle ne permet pas toujours de prédire exactement ce qu’il adviendra par rapport à sa structure interne. Le capteur de température est donc utile pour connaître si une substance réagira au changement climatique comme un liquide ou comme un gaz. Lorsque vous faites des recherches sur les instruments scientifiques, il y a souvent des questions concernant leur utilisation et comment elles sont fixées sur votre appareil photo.

La température de l’air est mesurée par un thermomètre. Le capteur de pression est utilisé pour la mesure du niveau d’eau dans les puits et des sondes. Le capteur de luminosité permet le contrôle du niveau d’huile, ou encore celui des liquides à haute viscosité comme le glycérol (glycérine) ou la vaseline. Les capteurs de chaleur permettent le contrôle des machines électriques et aussi les moteurs à combustion interne (moteur diesel). Les capteurs de chaleur sont généralement fixés sur une partie extérieure du moteur afin qu’ils soient exposés aux rayons UV et au vent.

La température ambiante peut être calculée grâce au taux d’humidité relativement facile à mesurer, ceci étant particulièrement important en hiver car il faut tenir compte du fait que l’humidité augmente avec la température extérieure si elle n’est pas correctement compensée par l’intensification progressive des activités humaines qui se déroulent autour du bâtiment. Le taux d’humidité relativement facile à mesurer est donc une condition indispensable pour réaliser ce type de calculs.

Pour le signal de sortie, il peut être récupéré sur plusieurs appareils de mesure premièrement en temps réel avec votre téléphone et le mode Bluetooth activé. Pour cela, il suffit de télécharger une application gratuite sur internet pour Apple et Android qui vous permettra d’accéder à la géolocalisation de votre système de mesure sur une image satellite, puis en cliquant sur une sonde, vous accédez aux données d’humidité de vos parcelles en temps réel. Mais on peut également le recevoir pour un réseau GPRS ou SIGFOX.

C’est pourquoi il est avantageux d’utiliser ces détecteurs dans vos cuves pour la bonne teneur en eau de vos sols.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.