abdomen humain

L’abdomen est la partie du torse située entre le diaphragme et le bassin. Il est communément appelé estomac, ventre ou « ventre ». Un certain nombre d’organes importants, notamment le foie, le pancréas, la rate et les reins, se trouvent dans la cavité abdominale. On y trouve également une grande partie du tube digestif, y compris l’estomac, ainsi que l’intestin grêle et le gros intestin. L’aorte, une artère majeure, traverse verticalement la cavité abdominale.

Le diaphragme, une paroi musculaire en forme de dôme impliquée dans la respiration.

Il sépare le haut de l’abdomen du thorax. En bas, le bas de l’abdomen est en continuité avec le bassin. À l’avant, l’abdomen est constitué de couches de muscles qui constituent la paroi abdominale. La paroi abdominale arrière est constituée de muscles du dos et d’une partie de la colonne vertébrale. Extérieurement, l’abdomen est recouvert de peau recouverte d’une couche de graisse sous-jacente.
Le nombril ou ombilic, cicatrice à l’origine où le cordon ombilical était attaché au fœtus, se trouve généralement dans la ligne médiane de l’abdomen et peut souvent être infecté en raison d’une mauvaise hygiène. Vu de face, l’apparence de la paroi abdominale dépend fortement de l’état des muscles sous-jacents. Un faible tonus musculaire entraîne généralement une saillie abdominale.

Les douleurs de l’abdomen sont très courantes et ne sont généralement pas causées par une maladie grave.

Parfois, une douleur extrême est ressentie en raison d’un problème inoffensif, tel qu’un gaz dans l’intestin ou une infection gastro-intestinale. Alternativement, peu ou pas de douleur peut être associée à des affections graves telles que le cancer.

Les troubles de l’un des organes abdominaux peuvent provoquer des douleurs. Un exemple courant est l’annexe, une petite poche dans le gros intestin qui peut être infectée par une bactérie de l’intestin, devenir enflammée et pleine de pus. Sans traitement, l’appendice pourrait éclater et libérer son contenu dans la cavité abdominale pour provoquer une affection représentant un danger de mort, appelée péritonite.

Un bon diagnostique rapide peut éviter des complications.

Diagnostiquer correctement la douleur abdominale associée à une appendicite signifie que l’appendice peut être retiré chirurgicalement, de préférence avant qu’il n’éclate. Bien que les symptômes ne soient pas toujours typiques, le plus souvent, la douleur commence soudainement au centre de l’abdomen et se déplace, au cours des prochaines heures, dans une zone située en bas à droite. La douleur peut être extrême et peut être associée à de la fièvre, des nausées, de la constipation et à un besoin d’uriner fréquemment.

Un abdomen gonflé peut être le signe de quelque chose de normal, tel qu’un gain de poids ou des gaz intestinaux, ou peut parfois indiquer une maladie. Le liquide s’accumulant anormalement dans la cavité abdominale est appelé ascite. Il peut survenir dans les maladies du foie et certains cancers, et le traitement varie selon la cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *