Préparer l'arrivée du bébé : comment s'y prendre

Que ce soit clair, cet article ne vous proposera pas une liste de naissance. Les conseils vont dans un sens plus large que la visée marketing habituelle. Préparer l’arrivée de votre enfant demande nettement plus que réunir un certain nombre d’accessoires de puériculture.

Trouver le prénom de votre enfant

Certaines personnes ont des idées fixes sur les prénoms de leur progéniture, bien avant de tomber enceinte. Si vous faites partie de ces mères qui ont tout prévu, c’est tant mieux ! Autrement, vous devriez songer à la question dès l’annonce de votre grossesse. Il faudra multiplier les pistes. En plus du site compatibilitedesprenoms.fr, vous devriez demander l’avis des connaissances et des membres de la famille. Pensez également à consulter les livres, notamment si vous envisagez un prénom étranger. Quoi qu’il en soit, il est important de choisir un mot qui cache un sens dont vous saurez expliquer si l’enfant le demande. Autre détail à considérer, chaque terme possède une valeur cosmique. Il a un pouvoir qu’il faudra découvrir. La numérologie peut vous aider à mieux comprendre cet aspect. En somme, chaque lettre du premier prénom est transformée en chiffres. Ils sont à leur tour réduits à un seul nombre. Ce dernier est associé à plusieurs qualités et défaut, un peu à la manière du signe astrologique. Vous pouvez croire ou pas à cette approche, mais cette piste devrait être prise en compte pour trouver un beau prénom pour votre fils ou fille.

Fixer les détails concernant la chambre et les accessoires bébé

Le cadre dans lequel votre enfant passe ses premiers jours compte beaucoup. Ce serait préférable qu’il dorme dans une autre pièce que celle des parents. Les spécialistes estiment que cette disposition favorise son développement. Dans tous les cas, il faut éviter une relation fusionnelle qui vous oblige à être à côté de votre progéniture 24 h/7 jours. Le bébé doit comprendre qu’il peut se passer des heures où les parents ne sont pas dans son champ de vision, mais reste bien disponible pour lui à tout moment. Concrètement, il faut une pièce pour le petit ange. Il serait préférable de peindre les murs dans une couleur douce. Utilisez des stickers si la location ne vous permet pas cette liberté. En ce qui concerne le mobilier, le berceau serait parfait pour la première année. L’enfant a besoin de se trouver dans un espace assez confiné pour se sentir en sécurité. Préparez-lui un lit miniature avec des barreaux serrés. Pour les effets vestimentaires de votre bout de chou, contentez-vous du minimum. La sage-femme indique ce qu’il faut pendant vos consultations prénatales. Votre bébé pousse à une telle vitesse que vous aurez besoin d’acheter de nouveaux habits tous les mois. L’idée serait de ne pas céder au mercantilisme sur la fameuse liste de naissance.

Se préparer émotionnellement et physiquement pour être parent

La préparation matérielle reste la plus facile lorsque vous devenez parents. Le plus dur serait de gérer la naissance et les premières semaines qui la suivent. Heureusement, il existe différents cours qui complètent les consultations prénatales habituelles. Des spécialistes proposent diverses manières de mieux supporter la douleur pour se concentrer sur la délivrance. Parfois, il faut se préparer pour une chirurgie. Cette option est indispensable si la voie basse présente des risques. Outre son coût, cette intervention change légèrement la donne. La mère pourrait ne pas pouvoir s’occuper pleinement de son enfant pendant les premiers jours qui suivent la naissance. L’effet de l’anesthésie se dissipe lentement. Il faudra que le père de famille soit présent et prenne en main la situation. D’ailleurs, le congé de paternité est justement attribué à cet effet. Le nouveau papa peut disposer de 15 jours, voire de tout un mois pour certains cas pour profiter des joies d’être père.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *