Le Gange est un fleuve du nord de l'Inde

Le Gange est un rivière (fleuve) qui traverse le nord de l’Inde et certaines parties du Bangladesh. Cette rivière occupe une place sacrée dans la religion hindoue, ce qui en fait une destination prisée des pèlerins hindous. Elle joue également un rôle économique important en Inde. Certains scientifiques ont exprimé des inquiétudes quant à l’avenir du Gange, alors que les glaciers qui alimentent son cours supérieur rétrécissent et que le fleuve pourrait disparaître complètement, ce qui porterait un coup dévastateur à la nation indienne.

Cette rivière prend sa source dans l’Himalaya et coule sur 2 510 km pour se jeter dans un immense delta de la baie du Bengale.

En cours de route, le Gange est alimenté par de nombreux affluents, créant une immense plaine fluviale extrêmement précieuse pour l’agriculture indienne. La plaine du Gange est l’une des régions les plus productives du point de vue agricole en Inde et abrite une grande partie de la population. De ce fait, la population de l’Inde est fortement concentrée dans cette région.

Les Hindous croient que le Gange est un fleuve sacré, ayant le pouvoir de nettoyer les baigneurs des péchés. De nombreux festivals hindous ont lieu près du Gange, et les hindous se rassemblent souvent au bord du fleuve les jours saints pour se baigner dans l’eau et vénérer la déesse Ganga, personnification de la rivière dans le panthéon hindou. Le Gange est également un lieu de prédilection pour disperser les cendres des morts, et de nombreux ghats, ou plateformes de crémation, sont stationnés sur les rives du Gange pour cette raison.

La ville sainte de Varanasi est située sur les rives du Gange.

La rivière est également parsemée de nombreux temples et autres lieux de culte. De nombreux visiteurs en Inde aiment visiter le Gange, car le fleuve offre un aperçu fascinant de la vie et de la culture indiennes; c’est le centre de l’agriculture et du culte religieux, et les banques ont tendance à être encombrées d’un assortiment très coloré de personnes, d’animaux et de biens.

Le Gange est fortement menacé par la pollution, qui préoccupe de nombreux scientifiques travaillant en Inde. L’eau est fortement obstruée par les pesticides, les eaux de ruissellement, les déchets industriels et les matières biologiquement dangereuses, telles que les eaux usées non traitées. Des tentatives ont été faites pour nettoyer le Gange, mais elles sont entravées par une réglementation imparfaite de nombreuses industries en Inde et aggravées par une difficulté à appliquer de telles réglementations. À mesure que le fleuve se contracte en raison de la diminution des réserves de fonte des glaciers, le Gange pourrait devenir un flux concentré de polluants pouvant être extrêmement dangereux de se baigner ou d’être utilisés pour l’agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *